Nos engagements pour réduire les déchets

Gérer les déchets de manière durable

 

En éco-produisant les emballages de leurs marques propres, Ies producteurs et commerçants ont pu réduire les emballages de 415 tonnes ! C’est pourquoi, chaque année, Intermarché s’engage lors de la semaine européenne de la réduction des déchets en proposant des ateliers sur le suremballage et la prévention des déchets. De quoi sensibiliser et responsabiliser des consommateurs en comparant le prix et le poids des emballages entre deux paniers de courses contenant le même type de produits.

 

Lutte contre le gaspillage alimentaire

 

2 343 tonnes « de fruits et légumes moches » ont été vendues chez Intermarché et Netto. Certains magasins ont

également pris des initiatives en offrant des réductions sur les produits à date courte, des paniers à prix réduits avec les fruits et légumes « tachetés » ou en proposant la viande proche de la date de fin de consommation et le pain dur pour l'alimentation animale.

Revalorisation des déchets

 

Il y a 20 ans, les producteurs et commerçants ont créé la Silve, une filiale de négoce de déchets destinée à l’origine, à valoriser les emballages carton, puis les films plastique (2004) et les caisses polystyrène (2015). En 2016, 126 000 tonnes de cartons et 5 200 tonnes de plastique ont été collectées et valorisées auprès des 1 518 points de vente. Leur transport ne génère aucune nuisance puisque la collecte est effectuée par retour de camion de livraison

 

Valorisation des biodéchets

Les 1800 points de vente Intermarché de 1 500 m2 produisent en moyenne 30 tonnes de biodéchets par an. Depuis le 1er janvier 2016, ils ont donc obligation (comme toutes les entreprises produisant plus de 10 tonnes de biodéchets par an) de valoriser les biodéchets sous forme de compost ou de biogaz (après méthanisation).

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SARL Atlantique Expansion